Simulation crédit immobilier en ligne

Simplicité, rapidité sont les clés des bonnes affaires

BIEN CHOISIR SON CRÉDIT IMMOBILIER GRÂCE À UN SIMULATEUR

Acheter un logement s’apparente souvent à un parcours du combattant. Entre la banque qui exige une justification de revenus toujours plus importante et qui prête à des taux parfois usuriers, et le consommateur qui ne peut apporter plus de garanties que son unique contrat de travail, bien souvent à durée déterminé, les choix paraissent limités. Pourtant, dans le cadre d’un achat immobilier, les solutions de financement sont plus importantes qu’il n’y paraît.

A QUI S’ADRESSE LE PRÊT IMMOBILIER ?

Cette solution de financement s’adresse à toute personne ayant un projet immobilier. Chacun, indépendamment de sa situation sociale, peut bénéficier de ce type de financement. A l’exception des chômeurs et des personnes bénéficiant du Revenu de Solidarité Active, un crédit immobilier est possible que vous soyez locataire ou propriétaire, jeune actif, retraité, exerçant une profession libérale, cadre, employé, ou membre du service public. Il existe autant de profils différents qu’il y a de personnes à solliciter un emprunt. C’est la raison pour laquelle les organismes sont nombreux et proposent dans la majorité des cas des solutions personnalisées adaptées à chacun.

POURQUOI SOLLICITER UN CRÉDIT IMMOBILIER ?

Si la majorité des crédits immobiliers accordés le sont en vue d’un achat, il est tout à fait possible de demander ce type de financement si vous désirez rénover votre bien, soit pour le mettre aux normes écologiques et donc bénéficier un crédit d’impôt, soit pour toute autre opération attenante à celui-ci. Il peut enfin financer la construction d’un bien et l’acquisition d’une résidence secondaire et même permettre de modifier l’intérieur d’un bien si son possesseur est frappé d’un handicap soudain.

LES DIFFÉRENTS TYPES DE PRÊTS IMMOBILIERS

Il existe cinq grands types de prêts, assortis de nombreuses solutions secondaires un peu moins connues mais qui vous permettront de bénéficier d’avantages fiscaux dans le futur.

La solution la plus connue est sans conteste le « Plan Épargne Logement ». Il s’agit d’une épargne bloquée pendant une durée déterminée qui vous garantira une rémunération annuelle variable et fixée par la banque, grâce au versement des intérêts du plan. Celui-ci vise à la constitution d’une épargne et peut vous accorder des prêts à des taux relativement avantageux dans le futur. Le « Plan Épargne Logement » doit être contracté auprès d’un établissement de crédit ayant signé une convention avec l’état.

La deuxième solution est le « Prêt à Taux Zéro ». Ce financement s’adresse uniquement à ceux désireux d’accéder à la propriété pour la première fois. Il s’agit d’un financement partiel puisqu’il ne peut couvrir qu’un cinquième du prix total de l’acquisition. Le prêt à taux zéro peut cependant être complété par d’autres financements mais la somme de ceux-ci ne peut dépasser la moitié du prix du bien que vous souhaitez acheter. Le remboursement de ce prêt peut être étalé jusqu’à vingt-deux ans et est fonction d’un plafond de revenus établi par votre région. Il dépend aussi de la taille de votre ménage et du type de bien que vous souhaitez acquérir.

Le « Prêt 1% Employeur » est une solution de financement que votre entreprise est dans l’obligation de vous proposer, pour peu qu’elle compte plus de dix salariés. Ce prêt vise à financer l’acquisition d’une résidence principale pour ses employés. C’est un prêt très attractif puisqu’il se situe aux alentours de un et demi pourcent, en dehors des frais divers attenant à l’opération de financement. Le remboursement peut s’étaler entre cinq et vingt ans. Cependant, son attribution reste limitée.

Le « Prêt Conventionné » s’adresse, lui, aux ménages les plus modestes. Il est proposé par la Caisse d’Allocations Familiale. Il permet notamment, en plus de l’acquisition d’un logement, de financer des travaux chez une personne handicapée nécessitant une adaptation de son logement aux besoins induits par sa nouvelle condition. Il n’exige par contre aucune condition de revenus. Son remboursement peut s’étaler jusqu’à vingt-cinq ans.

Enfin, il est possible de faire une demande de « Prêt Relais ». C’est un type de financement un peu particulier qui s’adresse aux personnes déjà propriétaires qui désirent acheter un nouveau logement avant que leur ancien ne soit vendu. Il faut en faire la demande auprès d’un organisme de crédit conventionné. Il permet ainsi de ne rembourser le crédit qu’à la vente de votre logement. Avant celle-ci, vous ne remboursez que les intérêts du prêt.

LES CARACTÉRISTIQUES D’UN CRÉDIT IMMOBILIER

Le crédit immobilier est établi à partir d’un montant fixe et précis. Accordé par un établissement ayant signé une convention avec l’état (banque ou organisme de crédit financier spécialisé), il est accordé sur une période longue, pouvant aller jusqu’à plusieurs décennies.

Le crédit est remboursable avec des mensualités constantes, bien que le taux puisse varier au cours du temps. Si le taux fixe est relativement rare, la majorité des crédits sont à taux variable. Le crédit est assorti d’une garantie de prêt sur le bien à financer ainsi qu’une assurance décès ou invalidité.

Un financement est en général accordé à la suite d’un apport personnel. Le crédit couvre entre 70 et 90% de la somme totale désirée.

LES GARANTIES À CHOISIR LORS D’UNE DEMANDE DE PRÊT IMMO

En règle générale, les garanties demandées par l’organisme de financement sont de deux ordres. L’établissement prêteur vous laisse le choix entre la caution bancaire ou l’hypothèque.

Le cautionnement bancaire assure le remboursement du crédit par un organisme spécialisé en cas de non-paiement de celui-ci par le contacteur. L’hypothèque porte sur un logement que vous possédez. En cas d’impossibilité de remboursement, le créancier peut décider de se saisir de votre bien.

Afin de faire le bon choix, il faut prendre en compte plusieurs critères comme votre situation familiale, l’existence ou non d’emprunts en cours de remboursement, mais il conviendra aussi de déterminer le but de votre emprunt. S’il s’agit de faire des travaux, l’hypothèque ne peut être envisagée, le privilège du prêteur ne s’appliquant qu’en cas d’achat immobilier. La meilleure solution à envisager est la plus souple et la plus évolutive. Les crédits étant de longue durée, vous n’êtes jamais à l’abri d’un licenciement ni d’un changement brutal de votre situation sociale et financière.

LES OBJECTIFS DU CRÉDIT IMMOBILIER

Celui-ci doit vous permettre d’accéder à la propriété ou de financer des travaux de remise aux normes ou d’adaptation de votre logement. Il doit être remboursable aisément et ne doit pas dépasser une certaine somme par mois, sous peine de vous asphyxier financièrement.

Le but, dans le cas d’un achat par exemple, est de pouvoir rembourser son crédit à hauteur d’un loyer. Il ne faut pas non plus négliger votre apport personnel. Un achat immobilier doit être réfléchi de longue date, afin de vous laisser le temps d’épargner et donc de soulager une partie de votre remboursement.

LES AVANTAGES DE LA SIMULATION DE CRÉDIT

Devant la multiplicité des offres émanant d’une multitude d’organismes, il est donc très important de faire le bon choix. Un crédit a un coût. Avec les nombreuses offres présentes dans les agences dans votre région et les organismes indépendants sur internet, il est désormais possible de comparer les différentes offres de financement sans être limité par le nombre d’organismes situés dans votre localité.

Il permet aussi, en plus de comparer les offres des différents établissements de prêt, d’ajuster la durée et le montant des mensualités avec beaucoup plus de précision. En effet, un organisme particulier vous proposera une déclinaison de produits qu’il est censé vendre. Avec les comparateurs, vous êtes entièrement maître de votre choix, sans vous sentir piégé par l’atmosphère dangereusement feutrée du bureau d’un commercial.

LES TYPES DE TAUX - CHOISIR LE MEILLEUR TAUX CREDIT IMMOBILIER

Le taux fixe est le moins utilisé car il ne peut pas être ajusté en fonction de la situation financière de l’emprunteur ni du créditeur. En effet, s'il avantage en général l‘emprunteur, le bras de levier constitué par le nombre de crédits accordés par l’organisme peut lui être extrêmement préjudiciable à long terme.

En général, les organismes créditeurs optent pour un taux variable qui peut être révisé à la date anniversaire du contrat afin de s’aligner sur l’inflation. Il augmente quand l’inflation augmente et inversement. Il peut aussi être indexé sur le taux de référence des marchés monétaires.

Le Taux Effectif Global, dans le cadre d’un crédit immobilier, détermine le coût réel et global de votre opération immobilière. Il inclut les frais de dossiers, de notaire, d’avocat, ainsi que les diverses commissions associées. Il est nécessairement inscrit dans votre contrat.

LES DIFFÉRENTES ASSURANCES ADOSSÉES À VOTRE CONTRAT

Il est évidemment primordial d’assurer votre crédit. Les remboursements s’étalant sur une période relativement longue, vous n’êtes donc à l’abri de rien. En général les assurances vous couvrent en cas de décès accidentel ou d’une incapacité temporaire ou totale de travail. Ainsi, si vous n’êtes plus en mesure d’exercer votre activité professionnelle, un organisme de remboursement prendra le relai.

Certains établissements peuvent aussi vous couvrir en cas de décès accidentel si jamais les fonds demandés n’ont pas été débloqués. Cette assurance est en général valable jusqu’à quatre-vingt dix jours après la signature du contrat d’emprunt. Cette garantie de décès peut être complétée par un « Capital Éducation » si jamais la personne décédée laisse derrière elle un enfant de moins de vingt-six ans scolarisé et fiscalement à sa charge.

simulation-pret-immobilier.eu - Tous droits réservés - Toutes duplication des textes fera l’objet de poursuite - Les droits d’auteurs s’appliquent à tout le site